« Mon nom est Marina et j’ai un problème d’ordre neurologique qui me prévient de trouver un emploi même si je détiens un diplôme en Littérature Anglaise.

Ce désordre affecte de temps-à-autre le côté gauche de mon corps et me donne des problèmes d’apprentissage, ce qui me ralentit en général. J’ai ainsi besoin de plusieurs périodes de repos.

La collecte de bouteilles et de canettes consignées est un travail flexible qui me permet de respecter les limites de mon corps et de mon cerveau. J’utilise souvent un chariot pour remplacer une marchette. »

  • 2004 :
    Juste après son embauche comme chargée de projet à l’éco-quartier Peter-McGill, Marica reçoit plusieurs appels des entreprises voulant recycler  leurs matières recyclables en verre, métal et plastique. Quelques mois après, elle rencontre Marina qui ramassait des contenants consignés dans une poubelle publique au coin de Ste-Catherine Ouest et St Mathieu.  Elle lui propose de créer un service de collecte aux entreprises qui réclamaient ces services.
    PROJET CONSIGNE À l’instar de ce qui se fait à Vancouver et au Brésil, mais à une plus petite échelle, Projet Consigne a été créé en 2004 par Marina (valoriste) et Marica (employée) à l’éco-quartier Peter-McGill [2]. Projet Consigne propose des points de collecte gratuite de contenants consignés à l’intérieur des entreprises et institutions du centre-ville. Mis en place en 2005, sans publicité ni subvention, ce projet-pilote a été élaboré avec l’aide d’une personne ayant de la difficulté à intégrer le marché du travail, afin de tester la possibilité d’implanter un système de collecte au centre-ville de Montréal [3]. Après 6 ans ce sont près de 110 000 contenants qui ont été récupérés à pied!
  • 2005 :
    Lancement de Projet Consigne – Marina (valoriste), Marica (éco-quartier Peter-McGill) et Alex (Sustainable Concordia); Près de 5000 contenants consignes ramassés par Marina à pied. Le ministre de développement durable, environnement, faunes et parcs (MDDEFP ) fait la première annonce sur la modernisation du système de consigne publique. Elle serait bonifiée aux bouteilles d’eau.
  • 2006 :
    13479 contenants ont été détournés;  deux fois plus que l’année précédente!
  • 2008 :
    Première rencontre entre Ken Lyotier de United We Can et Marica. Donation de 500,00 $ en linge pour Marina par Mountain Équipment Coop (MEC)
  • 2010 :
    Consultation du projet de politique québécoise de gestion des matières résiduelles 2010-2015: Soumission d’un mémoire, via éco-quartier Peter-McGill, aux MDDEPF pour s’assurer d’une bonne prise en compte des enjeux particuliers liés aux valoristes, et de l’existence de Projet Consigne et de United We Can. Le gouvernent provincial décide de considérer l’abolition de la consigne de contenants de boisson dans le plan d’action de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles (voir stratégie 8): http://www.mddep.gouv.qc.ca/matieres/pgmr/plan-action.pdf
    Visite à la coopérative de recyclage à Sao Paulo, Brésil – Cooperlazaro
  • 2011 :
    Ce sont 20339 contenants détournés à pied par Marina via le service Projet Consigne: (Finalement entre 2005 et 2011,  Marina a détourné près de 110.000  contenants consignés!)  
  • Juillet 2012 :
    Création de la coopérative Les Valoristes

[2] http://www.eco-quartierpm.org/services_consigne.html

[3] Les consignes ont étés retournées aux différents détaillants (supermarchés)